vendredi 12 mars 2010

STAR NOUS A QUITTE CE SOIR…


C’est arrivé en fin d’après-midi, au moment de nourrir, il est resté immobile, debout au milieu du pré. Wendy s’est approchée, intriguée car ce n’était pas dans son habitude de rester ainsi à l’heure de la bouffe.
Et là, horreur… pas d’appui sur la jambe, et une forme qui ne laissait pas de doute…

Appelée vers 18 heures, je me précipite à La Paouloune, avec une grosse angoisse au fond du cœur…
En arrivant, de loin je l’appelle, il me répond de son hennissement habituel… Je sens qu’il est heureux de me voir et cela me fait chaud au cœur.
La suite, vous la devinez…
Fracture juste au-dessus du jarret gauche : cela arrive parfois, une trop forte torsion au niveau de l’articulation peut provoquer de telles lésions…
Le vétérinaire est formel, et il n’y a qu’une seule issue…

Star s’en endormi paisiblement avec moi, presque dans mes bras…
Il n’a pas trop souffert.

Et ce soir, je suis triste… triste…
Très triste…
Et je pleure mon Star bien aimé,
Que j’ai adoré pendant des années…

Mon seul réconfort : il a eu une belle vie, et une retraite heureuse… à la Paouloune

Merci à William et Myriam pour leur aide en ces moments difficiles.

oooOooo


18 commentaires:

Sérénité a dit…

Ô Star, comment peut on vivre sans toi, les larmes ne seront pas suffisantes pour apaiser ceux qui t'on aimé, tous ceux à qui tu as donné de la joie, la plus belle, celle d'innocence d'un animal à un humain, fusion d'amour.
Tendresses dans votre tristesse.
Viviane.

monic a dit…

Que dire, Christine, en ces moments de douleur profonde.
Je t'envoie toutes mes pensées amicales et réconfortantes.

Oxygène a dit…

Ton récit de la fin de Star me fait pleurer... Il y a de ça plusieurs années, nous avons perdu Hirondelle... Elle était belle et douce, mais on suppose qu'elle a mangé des graines de thuya qui l'ont intoxiquée. Elle a fait des coliques que l'on n'a pas pu guérir et elle est morte avec le poulain qu'elle portait... J'ai mis très longtemps avant de ne plus la pleurer.
Aujourd'hui, c'est ma plus jeune fille qui a des chevaux et je n'ose imaginer dans quel état elle sera quand sa ponette préférée ou n'importe quel autre cheval de son "cheptel" disparaîtra...
Je comprends ta douleur et ton chagrin et te souhaite bon courage ! J'espère que tu sauras ne garder en mémoire que les bons souvenirs.
Gros bisous à toi Christine.

arlettart a dit…

Bien triste en lisant cette nouvelle avec des larmes en le lisant à Jean ... douces pensées
Arlette

Gecko a dit…

Star, c'est toi qui m'a tout appris, mon meilleur maître d'école. Ensemble on a fait les 400 coups, à cru, en liberté, en ballade, en vol au dessus des obstacles, embarquée dans les cross ou tu pétais le chrono, en voltige, en amazone, en concours, en coup de culs aussi quand tu voulais galoper et pas nous... Sans oublier les courses-poursuites dans le box quand tu ne voulais pas que je te brosse les oreilles, ta peur panique du tuyau de la douche et de ma boite de pansage en plastique. Tu nous en a fait voir aussi quand tu faisais ta "tête de pioche" mais tu nous a apporté tellement de bonheur en 18 ans de vie commune. Tu as eu une retraite géniale à la Paouloune et tu es resté beau et en pleine santé jusqu'au bout. Je ne t'avais pas vu depuis l'été dernier et tu t'es éteint la veille de mon retour sur Toulouse. Je n'ai pas pu te dire au revoir mais tu n'es pas parti seul, maman t'a accompagné jusqu'au bout. Tu es très courageux. Je t'imagine au paradis des chevaux maintenant, tu galopes en compagnie de Zaïno....

C'est très dur de perdre un cheval. Il faut l'avoir vécu pour comprendre la force du lien qui peut unir un cavalier à sa monture.
Maman, courage, tu n'as rien a te reprocher, il a eu une très belle vie en ta compagnie. Il vit toujours dans notre souvenir.

Bisous

Gérard Méry a dit…

Que dire en lisant ton émouvant récit, qui sans le savoir ai mis en ligne le cheval d'une amie, lui aussi disparu depuis peu de temps, je comprends ton émotion en voyant cette photo. Ton cheval était il avec toi lorsque nous nous sommes vus près de Loches ? Bisous Christine.

ml a dit…

Pas de mots face à cette triste nouvelle, que des larmes à lire ce bel hommage de Gecko à la suite du tien, on voudrait que cela n'arrive jamais, mais dans nos couers, le souvenir des merveilleux moments passés ensemble restera toujours.
Bises à vous deux...

Christineeeee a dit…

Sérénité :
Comment te remercier... Tes mots me vont droit au coeur : "fusion d'amour"... c'est tellement fort...
Merci beaucoup.

monic :
Ne rien dire... mais ressentir...
Tes pensées m'accompagnent et m'aident aussi beaucoup. Merci à toi aussi de tout mon coeur.

Oxygèe :
Pensée aussi pour Hirondelle, qui vole donc sous les mêmes cieux que Star.
Famille de chevaux aussi comme chez nous, tu comprends évidemment le ressenti que l'on peut vivre, pour l'avoir aussi vécu.
Quand on vit avec les chevaux, ou tout autre animal, on sait d'avance qu'ils finiront un jour par partir... On a beau le savoir, s'y préparer même, quand il faut les quitter, on n'arrive jamais à s'y faire. Nous avons vécu également la disparition du cheval de ma fille (Gecko, son blog : "le coin du Gécko") et savons aussi que l'on peut rebondir... en gardant toujours le souvenir des jours heureux.
Merci pour ton soutien et tes gros bisous.

arlettart :
Beaucoup de larmes versées... Maintenant asséchées... et un peu plus apaisée : merci pour ton petit mot.

Gecko :
Que rajouter de plus au plus beau portrait que tu pouvais faire...
J'ai encore mouillé quelques feuilles de mouchoirs...

Gérard :
Merci aussi à toi, qui sait combien nous autres cavalières sommes sensibles aux liens qui nous unies à nos chers chevaux.
Pour répondre à ta question : non,je n'avais pas ammené Star chez ml : il était resté dans son pré !

ml :
"on voudrait que cela n'arrive jamais"... et pourtant, il faut se résoudre à pense que ça peut arriver du jour au lendemain. Accident, coliques, intoxication... ces grands animaux sont aussi solides que fragiles, mais c'est aussi pour cela que nous les aimons tant.
Je suis heureuse aussi d'avoir pu filmer quelques moments qui me resteront aussi longtemps.
Merci pour tes bises.

Biseeeeeeeeeees à vous 7 !

Martine a dit…

Quelle triste nouvelle j'apprends en venant visiter ton blog. J'en suis toute émue et j'en ai la larme à l'oeil. Je comprends ce que tu ressens après 18 ans de complicité, et c'est comme un gros nounours que l'on aime cajoler ! Star faisait parti de la famille et je m'associe à ta tristesse. Je t'embrasse très fort

MicheLLe a dit…

Je comprends ta tristesse.... et Mon Waterboy a 15ans....je redoute ce jour où il partira
je ne monte plus ou presque...mon dos est trop fragile...et cela me manque terriblement
Suis de tout coeur avec toi

Anonyme a dit…

Quelle triste nouvelle, nous sommes de tout coeur avec toi! Ils partent toujours trop tôt...
Courage!

Laure (Afortunat)

Emeline a dit…

Je ne sais pas trop quoi dire... Ces moments sont tellement difficile. Je suis de tout coeur avec vous. Je me suis déjà rendu compte avec Zabou que c'est très difficile de perdre un cheval que l'on aime et qui nous a tant donné, dans ces conditions, mais je n'imagine pas quand c'est son cheval... Je voudrais que ce moment n'arrive jamais pour Pepette, mais c'est la vie. Star a vécu sa vie pleinement et il vit toujours en tous ceux qui l'on connu et aimé. Je garde aussi des supers souvenirs de Star!!! Il était vraiment super gentil et généreux et il m'a quand initié à l'amazone il y a 2 ans et demi, ce qui n'est pas une mince affaire! Et il a vraiment eu une belle vie jusqu'au bout avec une famille qui l'aimait énormément, des cavalier à taquiner, des enfant pour s'en occuper et des prés pour se défouler.
Je vous fais des gros bisous à et je pense fort à vous.

Christineeeee a dit…

Martine :
Merci pour ton coup de tél d'hier... Cela va un peu mieux maintenant, et le ciel est bien bleu aujourd'hui.

MicheLLe :
Ainsi, cavalière tu as été ! Je comprends donc que tu comprennes.
Ton Waterboy, à 15 ans, a encore de longues années devant lui. Fais lui de grosses caresses, sans oublier la carote !

Laure :
Merci Laure d'être passée sur l'Echo... J'aurais aimé d'autres nouvelles... ainsi va la vie...

Emeline :
Comme tu as raison...
Je suis heureuse que tu ais pu t'initier à l'amazone avec Toto... La prochaine fois, ça sera sur Cambo, et là, ce sera une autre affaire !
Cécile l'a montée ce week-end et la trouvée super !
Heureusement qu'elle était là, avec moi, pour me redonner du courage.

Biseeeeeeeees à vous 4 !

rachel a dit…

Touchée par ton commentaire sur "l'oeil". Comme l'a écrit Sénèque en son temps il ne faut pas pleurer les morts mais se réjouir de les avoir connu, d'avoir fait un bout de chemin ensemble. Plus facile à dire qu'à réaliser c'est certain et pourtant ce sont là les paroles d'un sage.
Je t'embrasse ma petite Christineeeee

Anonyme a dit…

Coucou,

Si tu veux quelques nouvelles, j'en ai occasionnellement de diverses ex copine de montlaur, tu peux me joindre sur mon adresse hotmail (rosi l'a, je ne te la publie pas sur ton site), nous sommes aussi sur facebook et Afortunat, qui vient de se blesser, a son propre blog sur skyrock, tu peux montrer les photos à Cambo ;-)

Bisous à toi et à Cambo,

Laure Daems et Jesus Montero

Christineeeee a dit…

rachel :
Je retiens ta phrase... "se réjouir de les avoir connus".
Je me réjouis donc d'avoir eu cette "Etoile" comme fidèle compagnon pendant si longtemps.

Laure :
Merci pour ces infos. J'espère qu'Afortunat va très vite se remettre de sa blessure, et passerai le voir sur son blog !

Biseeeeeeeeeeeees à vous 2 !

JCBiker a dit…

Très triste en effet.
Amitiés Christine bises.

Astheval a dit…

Je pense bien à toi Christineeeee.
J'aime à imaginer qu'Hirondelle était là pour accueillir Star. C'était une jument très douce et si gentille.
Comme tu le dis, lorsque l'on adopte un animal au sein de notre famille, on sait qu'il faudra un jour lui dire au revoir. Heureusement, le souvenir des bons moments passés ensemble reste plus fort...