samedi 16 novembre 2013

TVA A 20 % : MANIF A TOULOUSE

Le CAPITOLE de Toulouse a vu défiler les professionnels de la filière équine ce mardi 12 novembre…


Bon nombre étaient à pieds en tête du défilé…


Suivis de près par environ 250 chevaux et poneys, malgré une pluie fine et un temps bien gris…



Ils ont dit :

"NON"

à cette hausse de la TVA qui devrait passer de 7 à 20 % en janvier prochain, ce qui représente une augmentation considérable qui se répercutera sur les pratiquants.

Beaucoup de banderoles…
et les slogans qui vont bien avec, style « H... t’es foutu, les poneys sont dans la rue… »


 La voiture balai… originale et efficace, fermait ce défilé :


… pour un retour vers la Cépière, lieu de regroupement de tous les cavaliers.

*

Il est à noter que tout s'est déroulé dans le calme mais avec détermination, tant au niveau des chevaux que des cavaliers dû au mouvement de fluidité de toute cette troupe : bravo aux organisateurs !


*



Liens utiles pour plus de détails :

 la DÉPÊCHE DU MIDI : CLIQUEZ ICI

Reportage de France 3 : CLIQUEZ ICI

La page « Actualité » du Comité Régional d’Equitation : CLIQUEZ ICI



Ce sujet a fait l’objet de ma « Photo de la semaine » dans l’Ardoise Magique : CLIQUEZ ICI

*


mercredi 23 octobre 2013

CONTRE EPAULES EN DEDANS

Il est temps de passer aux choses sérieuses :


Voici PRIMO et Cécile au travail, en train de faire « leurs gammes », et réviser les exercices du jour, à savoir les contre-épaules en dedans au trot et au galop :


Changement de main :


Même chose à main gauche :


Puis au galop :



La séance fut excellente… et PRIMO, une fois n’est pas coutume,  s’est vu changer de cavalière :

Pour  la première fois, je me mets en selle avec une certaine appréhension, car il ne représente pas exactement le gabarit adapté à ma morphologie ! (je suis beaucoup plus petite que Cécile).
Conseillée par Cécile, j’arrive néanmoins à évoluer aux trois allures et aux deux mains, avec un cheval n’ayant pas trop le nez en l’air. 

J’ai toutefois été assez perturbée par sa cadence au trot, bien différent de celle de CAMBORIA, et au galop, je me suis sentie bien « brassée » !



Un quart d’heure/20 minutes plus tard, mes muscles m’ont indiqué que le travail était suffisant, et que j’avais eu ma dose pour la journée.

Je suis descendue de ma monture ravie d’avoir réussi à tenir dessus :

C’est tout de même bien sportif de monter PRIMO !

*

samedi 12 octobre 2013

SORTIR PRIMO DU PRE

C’est avec grand plaisir que j’ai pu accompagner Cécile aux écuries, histoire de voir si PRIMO est heureux dans son pré…


Et bien je crois que OUI…  vu son air paisible, il passe apparemment du bon temps à brouter l’herbe bien verte sous son pommier, et ne manque pas de faire un nettoyage en règle de tous les fruits tombés par terre : quel régal, ce pré !



Mais il est temps d’aller se dégourdir les jambes…  Cécile appelle PRIMO qui daigne, au bout d’un bon moment, à lever la tête.  Il se décide enfin à s’approcher doucement, tranquille, sans se presser ! Il sera toujours temps de trotter et galoper quand il sera au travail !


Le temps de passer le licol… et l’on regagne l’écurie pour un bon pansage, car à première vue, il s’est un peu roulé !


Et maintenant… fin prêt pour quelques exercices en carrière : il faut en effet continuer le travail à l’ordre du jour : Carlos Pinto, avec qui Cécile travaille régulièrement,  (CLIQUEZ ICI ) a donné les devoirs à faire : au programme : contre épaules en dedans au trot et au galop : 


Alors… au boulot !

(à suivre)   

*

samedi 21 septembre 2013

ATTELAGES A L’ARRET

Photographie de Jacques Henri LARTIGUE


« La Côte des Basques envahie par les automobiles »
Biarritz, 1927

Visite d’une exposition de photographies de Jacques Henri LARTIGUE à Toulon en compagnie de notre amie copinaute Arlettart. Allez consulter son billet en CLIQUANT ICI

Outre les très nombreux véhicules bien garés (déjà la cohue à cette époque), ce sont les attelages bien rangés qui m’ont impressionnée. J’imagine la dextérité des meneurs en train de négocier leur créneau pour s’aligner perpendiculairement à la route ! 

*

samedi 7 septembre 2013

AMAZONES AU SALON DU CHEVAL TOULOUSE

Le Salon du cheval Toulouse 2013 s’est tenu le week-end dernier à l’hippodrome de la Cépière, et j’y étais pour aller encourager et soutenir nos amies amazones Isabelle Faugeras (montée sur le cheval bai (Okay du Cayla, propriétaire Robin, ami d’Isabelle) et Valérie Cavenel (sur son arabe gris Kubilaï Cathare). 

Représentant les « Amazones de France », elles ont assuré, au pied levé, et chacune dans leur style, une démonstration à la fois élégante et sportive le samedi.



VALÉRIE EN DRESSAGE



... et en présentation de chevaux arabes :



ISABELLE EN SAUT D'OBSTACLE

Premier obstacle pas très haut, histoire de servir d’échauffement :


Isabelle aime corser les difficultés en rajoutant un peu de hauteur…



Bravo à vous… vous avez « assuré » un max !

*





mercredi 17 juillet 2013

UN PEU DE LONGE

Une CAMBORIA et moi en ZEN attitude, à l'ombre, en attendant que la carrière se libère. C'était la semaine dernière et c'est mon amie Lydia qui nous a surprises avant le travail.


Mais il faut s'y mettre !


J'ai utilisé les rennes allemandes passées directement sur le dos puis entre les antérieurs. Elle s'est très bien adaptée à cet appareil, dans la décontraction.




La récompense qui suivit cette séance fut de couleur bien verte... et bien tendre...!


Et dernier tête à tête...


Merci à Lydia pour le reportage photos !!!

Bon souvenir...

Car aujourd'hui, c'est allongée et complètement bloquée par mon mauvais lumbago qui a refait surface avant-hier que j'écris ce billet...

Vacances pour CAMBORIA en perspectives...

*

mardi 4 juin 2013

REPRISE DU 20 MARS

Pas très à jour, je le reconnais, mais je tiens à remercier mon amie Lydia qui était là pour filmer cette reprise où les étirements étaient à l'ordre du jour, tout en prenant des photos en même temps : un exploit !

Assouplissement sur de petits cercles












Passage des barres au sol au galop : non CAMBORIA, ce n'est pas du CSO !










On termine par... 

Du pas espagnol !











Voici la vidéo de cette séance :



CAMBORIA : Reprise du 20 mars 2013 from Christineeeee on Vimeo.

CAMBORIA a encore bien progressé depuis cette date. Je l'ai même reprise en bride, et fait une séance en amazone.... Elle n'a rien oublié !


*

jeudi 25 avril 2013

ROBES DE PRINTEMPS

Avec les jours qui rallongent, et le printemps bien installé, il était temps pour les chevaux de réviser leur garde robe et de songer à remplacer les poils d'hiver par les poils d'été.

CAMBORIA a terminé sa mue... mais il faut dire que je l'ai bien aidée, à grand renfort de pansages :



J'ai trouvé un bon moyen pour plus d'efficacité en utilisant un couteau de chaleur métallique et cranté : beaucoup plus large qu'une étrille américaine, on profite d'une belle surface et d'un gain de temps non négligeable.


En plus, CAMBORIA adore ça !


Une épaisse couche de poils s'entasse à ses pieds... 
De quoi faire un bon pull pour l'hiver ?


Pour les vieux chevaux des écuries, c'est un autre histoire.
Comme ils ne perdent plus ou mal leurs poils d'hiver, c'est à la tondeuse que leur manteau d'hiver a été enlevé.
Nous avons été étonnées de l'épaisseur de la fourrure qui les recouvrait.


A propos de tondeuse, c'est un engin moderne et électrique qui a été utilisé, mais j'ai pensé à l'antiquité que nous a présenté Aloïs dans son dernier billet : je ne sais pas si les résultats auraient été aussi nets...

*


lundi 15 avril 2013

BAIN DE SOLEIL

ORIETA

Aimant plage et bains de soleil...


Jolie MERENS


Et fière de l'être !


*

samedi 23 mars 2013

COQUIN DE KEPHREN


Vous avez apprécié les facéties de Kephren, le petit shetland des écuries qui n’hésite pas à se mesurer à bien plus grand que lui, et je vous demandais ce qu’il advint après la fin de la vidéo.

Et bien il a fait comme tous les shets qui se trouvent face à un fil trop haut pour lui : il est passé dessous plus vite que son ombre et s’est échappé dans le jardin (heureusement le portail était clos).

Très heureux de galoper dans l’herbe…    


Puis de pouvoir brouter le nez dans le vert :


Mais tout à une fin…



Il fut reconduit au boxe où un bon tas de foin l’attendait !

*